Les enfants du marché (Dojo)

« Vous vous faites la gueule, c’est ça ? » nous lance le serveur, voyant qu’on ne taille pas une bavette à notre voisine de comptoir – inconnue au bataillon. Ici semble régner une règle tacite : faut copiner avec son voisin et son assiette. Alors on s’exécute. Elle s’attaque aux moules au gorgonzola et y revient à grands coups de fourchette voraces puis de pain avant finir à la cuillère. « Renversant ! », dit-elle. Nous, on hésitait à palper le ceviche de maquereaux et pomelos parce que les ceviches, ça va 5 min merci. Mais on a bien fait de craquer car OUI c’était de la bonne came. Et comme c’est frais et léger, on peut escalader, sans encombre et couverts à l’appui, le mille-crêpes à la crème pâtissière fine comme pas deux, garni d’agrumes juteuses. Bilan des courses ? Une cuisine du marché … 5 étoiles.

→ Plus d’infos sur Dojo Paris ←

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s