Elmer, la cave (Dojo)

Petit, il y avait un dessin qu’on reproduisait sans cesse, jusqu’à l’obsession. Celui d’un éléphant recouvert de carreaux bariolés, de la trompe au 6e orteil. Au bas de chacune de ces œuvres, le même nom était inscrit d’une écriture tremblante : E-L-M-E-R. Puis le temps a passé et on a oublié ce brave pachyderme. Jusqu’à ce qu’il renaisse, par deux fois, sous la forme la plus parfaite qui soit : d’abord comme un resto chic, puis comme une cave à manger. En prenant de l’âge, Elmer a fait comme nous et s’est tourné vers le bon vin. On le retrouve donc avec plaisir autour d’un Beaujolais nouveau (c’est la mode ce jour-là), rouge presque rose et très léger mais assez bon pour nous faire ravaler nos clichés sur ce vin de primeur souvent dénigré. Comme on connait déjà l’excellente terrine, star de la maison, on varie les plaisirs. Dans l’assiette (au cube), des maquereaux qu’on dévore avec un caviar d’aubergines, du morbier, de l’Ossau Iraty, de la tomme d’Abondance et une burratina au pesto d’oseille, fondante comme tout. Il nous fait barrir de plaisir, ton festin Elmer !

→ Plus d’infos sur Dojo Paris ←

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s