La Bête noire (Dojo Paris)

La polenta crémeuse au potimarron, salsa verde et peccorino qu’on a englouti dans cette cantine est au réconfort, ce que Dupont est à Dupond. Une évidence que personne ne pourra nier. Notre ventre affamé l’a reçue comme une double caresse : d’abord, parce que tout dans cette assiette, de l’œuf cocotte à la croûte de parmesan (oui, oui) appelait au plaisir et aussi parce qu’après ça, la faim s’était envolée tant les portions sont généreuses. Est-ce que ce n’est pas tout ce qu’on demande d’une bonne bouffe ? Et si d’aventure, on avait encore un peu de place, la babka russe au chocolat arrosée d’un très bon espresso saura colmater l’affaire avec style. Winter is coming, et on est prêts à lui balancer du « même pas peur » à la gueule.

→ Plus d’infos sur Dojo Paris ←

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s