Ebisu (Dojo)

Dans la mythologie nippone, Ebisu est l’un des sept dieux du bonheur, et on ne pouvait pas rêver meilleur nom pour ce temple du poisson frais. Pour la première fois à Paris, un resto se plie à la méthode ikejime (à tes souhaits), une technique d’abattage du poisson utilisée depuis toujours au Japon, qui garantit une plus grande fraîcheur des chairs et ne fait pas souffrir nos amies les bêtes. À côté d’un étal alléchant composé de produits pêchés au large de Quiberon, quelques tables en bois blond accueillent ceux qui veulent déguster in situ. Ce jour-là, un carpaccio de thon frais et acidulé qu’on dégomme bien trop vite et un chirashi saumon, chinchard, rouget-barbet, bar et hareng, couchés sur un lit de riz vinaigré. Chaque pièce est fine et terriblement savoureuse : on ne s’attendait pas à trouver un jour le bonheur dans une poissonnerie.

→ Plus d’infos sur Dojo Paris ←

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s