L’exode des chefs (Mint)

Photo : © Peter Lidmann

À l’étroit dans les cuisines des villes, de plus en plus de chefs prennent la clé des champs. Des villages jusqu’alors désertés voient s’ouvrir des restaurants soucieux de l’environnement et centrés sur le terroir. Motivés par les possibilités infinies que leur offre la campagne, les chefs néo-ruraux ont le sentiment de revenir aux origines de leur métier : cuisiner la nature.

→ L’article complet est à lire dans Mint #19 et sur le site de Mint magazine ←

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s